Nach Genre filtern

Les Récits extraordinaires de Pierre Bellemare

Les Récits extraordinaires de Pierre Bellemare

Europe 1 Archives

Pierre Bellemare comme vous ne l’avez jamais entendu ! C’est la promesse de ce nouveau podcast imaginé à partir des archives exceptionnelles du Service Patrimoine Sonore d’Europe 1.

Affaires criminelles, true crime, crimes, enquêtes : Pierre Bellemare est le pionnier des grands conteurs de récits radiophoniques. Dans les années 70, cette voix culte d’Europe 1 a tenu en haleine les auditeurs avec ses histoires extraordinaires. Des histoires vraies de crimes en tout genre, crapuleux, familiaux, inexpliqués nous campent des personnages effrayants, bizarres ou fous. Des phrases à couper le souffle, des silences lourds de suspense, un univers de polar saisissant et puissant. 

Avec un son remasterisé et un habillage modernisé, plongez ou replongez dans les grands récits extraordinaires de Pierre Bellemare.

660 - Il est énervant Émile 
0:00 / 0:00
1x
  • 660 - Il est énervant Émile 

    Émile Python est un homme sage, consciencieux voire un peu trop zélé selon son entourage... Enfant, c’est lui qui révèle les bêtises de ses camarades à l’instituteur. Lorsqu’il est au régiment, c’est encore lui qui dénonce les incidents à l’adjudant. Qu’il est énervant Émile... À 25 ans, cet homme à la silhouette impeccable et au teint rouge, se marie. Une femme, des enfants, un emploi : en théorie, tout va pour le mieux pour Emile Python. Mais au quotidien, il ne peut s’empêcher d’éplucher les comptes, vérifier les quittances de gaz et l’honnêteté de chacun… Qu’il est énervant Émile ! En 1926, alors qu’il a 40 ans, Émile Python réside avec sa famille au rez-de-chaussée d’un petit appartement parisien dont il paie scrupuleusement le loyer le premier de chaque mois. Mais il souhaite déménager au quatrième, pour cette fois-ci, disposer d’une habitation non meublée. À sa grande surprise, le propriétaire de l’immeuble en décide autrement : cet appartement, au quatrième, sera loué meublé, et avec les meubles de celui du rez-de-chaussée ! Une combine qui déplaît, évidemment, à Émile Python. Il se plaint auprès du Procureur qui mandate un expert pour savoir si le contrat a été falsifié. Non, affirme l’expert, ce qui provoque alors la colère du père de famille. Emile Python se met à l’espionner et compte bien se venger. Pour la première fois, il va commettre l’irréparable… pour se faire justice lui-même. Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits : Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Rédaction et diffusion : Lisa Soster Promotion et distribution : Marie Corpet Création du visuel : Sidonie Mangin Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Thu, 22 Feb 2024 - 22min
  • 659 - Bertillon, l’homme qui a révolutionné la police scientifique 

    Le 16 octobre 1902, au 157 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris, a lieu le crime le plus important de toute l’histoire policière. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’assassinat de Joseph R. le domestique d’un dentiste, va permettre de révolutionner, à jamais, les méthodes policières du monde entier. Pourtant, rien n’était joué d’avance ! Alphonse Bertillon, l’officier de l’époque, est un homme triste, froid et sarcastique. Renvoyé plusieurs fois des meilleures écoles françaises et après quelques échecs professionnels, c’est finalement grâce à son père qu’il obtient le poste d’auxiliaire de la préfecture. À cette époque, la police n’a d’autre moyen que d’identifier les individus par leurs noms. Alphonse Bertillon décide alors de mettre un place un "classement anthropométrique", qu’il nomme "le bertillonnage". Une méthode qui permet de relever les mensurations des individus interpellés. Depuis quelques années pourtant, un nouveau système d’identification semble faire de l’ombre au "bertillonnage", celle des empreintes digitales. Lorsque Alphonse Bertillon se rend sur les lieux du crime, un détail lui saute aux yeux : des traces de doigts très apparentes sont présentes sur la vitre du battant du meuble de la pièce. Peut-être pourrait-il reproduire ces empreintes, les comparer avec celle qui figure sur ses fiches et retrouver le coupable parmi les récidivistes ? Mais parvenir à réaliser ce miracle, serait pour Alphonse Bertillon, reconnaître la supériorité de cette méthode à la sienne… Comment cet homme, décrit comme terriblement rancunier, va-t-il dénouer cette affaire ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits : Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Rédaction et diffusion : Lisa Soster Promotion et distribution : Marie Corpet Création du visuel : Sidonie Mangin Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Thu, 15 Feb 2024 - 23min
  • 658 - Le Puits d’Enfer

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Le 8 février 1949, une tempête se lève sur la plage des Sables d’Olonne. L’eau bouillonne au milieu des deux failles rocheuses qui forment "le Puits d’Enfer". Dans cet immense entonnoir naturel, les vagues se jettent violemment contre la pierre, puis se retirent. C’est exactement à cet instant que les enfants d’une colonie de vacances qui passaient par là, aperçoivent une malle en osier puis, avec stupeur, un corps sans vie, au fond de l’ardent précipice. La victime est Robert Thelier, un Parisien d’une soixantaine d’années. Ses pieds et ses mains sont liés et sa bouche est bâillonnée : à l’évidence, c’est un crime. Les enquêteurs relèvent alors des traces de pneus d’une voiture au bout du chemin ainsi que les traces d’une malle. Le corps a sans doute été traîné à l’intérieur de la malle, avant d’être jeté dans ce "Puits d’Enfer". Quelques jours plus tard, un chauffeur se rend au commissariat. C’est lui, qui a transporté la malle jusqu’au Sables d’Olonne et qui l’a abandonnée dans l’eau. Pourtant, il n’a commis aucun crime. Transporter des cargaisons, c’est son métier ! Il se trouve que sa cliente n’est autre que la gouvernante de la victime… Elle se prénomme Simone. Au service de Monsieur Thelier depuis quelques mois, elle arrive d’Espagne. Récemment, elle a publié une annonce mystérieuse dans un journal, afin d’embaucher quelqu'un pour effectuer des "missions dangereuses"... De quelles missions s’agit-il ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits : Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Rédaction et diffusion : Lisa Soster Promotion et distribution : Marie Corpet Création du visuel : Sidonie Mangin Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Thu, 08 Feb 2024 - 17min
  • 657 - Une vendetta familiale

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Une nuit, Vicenza et Pino déambulent dans les rues de la commune de Poisat, près de Grenoble. Ce 19 mars 1958, l’un d’entre eux va mourir. Pourtant, il y a encore quelques mois, le couple s’aimait passionnément... Leur histoire commence dans leur village de Sicile à la fin des années 1930. Enfants, les deux amis issus de villages voisins, se connaissent bien. Puis, Pino rejoint sa sœur en France, à Grenoble, pour y travailler. C’est l’occasion pour lui d’échapper à la pauvreté. Mais lorsqu’il retourne au village, il recroise la belle Vicenza. La jeune fille a bien changé et très vite, les deux Siciliens tombent amoureux. Le père de Vicenza promet alors une dot à la belle-famille pour sceller cette union. En réalité, il est criblé de dettes et ne peut honorer sa promesse. Le mariage est alors rompu. Vincenza est désespérée. D'autant que Pino, entre-temps, est reparti travailler en France. Elle décide alors de le rejoindre mais son amoureux a bien changé : il est devenu sensible au charme des Françaises... Très vite, la jeune femme tombe enceinte et Pino qui s’était mis à rêver d’une autre vie, est coincé. Quand Vicenza comprend qu’il ne l’épousera pas et qu’elle est déshonorée, elle ne voit d’autre solution que de l’éliminer. De son côté, Pino ne peut plus supporter les conflits avec Vicenza. Cette nuit du 19 mars 1958, la rage monte en lui, il veut en finir avec elle. Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits : Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Rédaction et diffusion : Lisa Soster Promotion et distribution : Marie Corpet Création du visuel : Sidonie Mangin Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Tue, 30 Jan 2024 - 25min
  • 656 - La machine qui rend fou

    [ARCHIVE EUROPE 1 - Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare] Au pied de l’immeuble d’une capitale européenne, un corps, écrasé par le choc de la chute des dix étages. C’est le cadavre de Paul, un père de famille endetté. Près de lui, le rideau de son salon, arraché dans sa chute. Les enquêteurs s’empressent de monter à l’appartement. Dans le séjour, sa femme, Jocelyne, et leur fils sont également décédés tous les deux. Le responsable de ce carnage est un papier, retrouvé dans le placard d'entrée. Quelques années plus tôt, le couple s'était rencontré à Paris. Faute de moyens, ils s'installent dans une petite chambre de bonne d'à peine huit mètres carrés.. La famille s'agrandit. Avec leur bébé, Paul et Jocelyne obtiennent un petit appartement dans un HLM mais Jocelyne tombe souvent malade en raison de l'humidité. Son emploi ne lui permet guère de payer le loyer et son mari se met à jouer aux jeux d'argent. Mais un jour, Paul décroche le gros lot ! Jocelyne n’est pourtant pas plus heureuse, son mari se met à voyager énormément jusqu’au jour où la police l’arrête : l’homme a escroqué la société dans laquelle il travaille. Tout cet argent pendant que Jocelyne, de son côté, mène un train de vie modeste. Mais où est passée cette somme astronomique ? A cet instant, la "machine qui rend fou" est lancée. Jocelyne, croulant sous les dettes, doit rembourser le vol de son mari, chaque jour un peu plus encore ! Et le même matin du drame, la "machine qui rend fou" et qui ne s’arrête jamais, frappe encore avec ce papier que reçoit Jocelyne. Quelle est cette machine qui finit par broyer toute une famille ? Pierre Bellemare raconte cette incroyable histoire dans cet épisode du podcast "Les récits extraordinaires de Pierre Bellemare", issu des archives d’Europe 1 et produit par Europe 1 Studio. Crédits : Réalisation et composition musicale : Julien Tharaud Production : Sébastien Guyot Patrimoine sonore : Sylvaine Denis, Laetitia Casanova, Antoine Reclus Rédaction et diffusion : Lisa Soster Promotion et distribution : Marie Corpet Création du visuel : Sidonie Mangin Remerciements à Roselyne Bellemare et Mariapia Bracchi-Bellemare

    Tue, 30 Jan 2024 - 26min
Weitere Folgen anzeigen