Nach Genre filtern

Au Cœur de l'Histoire - Des récits pour découvrir et apprendre l'Histoire

Au Cœur de l'Histoire - Des récits pour découvrir et apprendre l'Histoire

Europe 1

Découvrez l’Histoire de France et du monde avec l’historienne Virginie Girod dans cette nouvelle saison du podcast "Au cœur de l’Histoire". Embarquez pour un voyage dans le temps inédit sur fond de musiques originales, pour une immersion totale à la manière de la fiction audio. 

Au-delà des rois et reines de France sur lesquels elle pose un regard neuf, Virginie Girod met en lumière des personnages historiques moins connus mais tout aussi influents, qu’ils soient artistes, scientifiques ou politiques. De Napoléon à Christian Dior en passant par Mère Teresa, partez à la rencontre des figures inspirantes de l’Antiquité, du Moyen-Âge, de la Renaissance ainsi que de l’époque contemporaine. 

Retrouvez du lundi au jeudi deux grands récits en deux parties. Et pour aller plus loin, Virginie Girod reçoit chaque vendredi pour une interview un invité historien, chercheur, journaliste ou encore archéologue, qui vient apporter son éclairage historique sur une question d’actualité ou sur l’un des sujets de la semaine. "Au Cœur de l’Histoire" est une production Europe 1 Studio. 

Personnages historiques abordés : Marie Bonaparte, Néron, Ramsès II, Christophe Colomb, Leni Riefenstahl, Colette, Frida Kahlo, Charles Darwin, Anne Bonny, François Vatel, Albert Einstein, Sissi l'Impératrice, Robert Capa, Madame de Pompadour, Nellie Bly, Spartacus, Magda Goebbels, Rodin, Jean-Martin Charcot, Andy Warhol, Furcy, Irène Joliot-Curie, Grace Kelly, Napoléon Ier et bien d'autres ! 

Sujets couverts dans les interviews : histoire de l'avortement, histoire des pandémies, histoire du voile, histoire du bonnet phrygien, histoire du Père Noël, histoire de l'uniforme scolaire, histoire de la BD, nourriture et pouvoir, étude du crâne d'Hitler, les actrices du IIIe Reich, la chute de l'Empire romain, les gladiateurs de l'Antiquité, les femmes et le voyage. 

"Au cœur de l'Histoire" s'adresse aux passionnés d'histoire mais aussi à ceux qui cherchent à apprendre l'Histoire facilement. Que vous souhaitiez renforcer votre culture générale, ou réviser une leçon d'histoire vue en cours sans passer par les manuels scolaires, ce podcast est fait pour vous. Pour aider les élèves en préparation du brevet ou du bac d'Histoire-Géographie, "Au cœur de l'Histoire" aborde à travers les destins de divers personnages les grands chapitres du programme scolaire de Troisième ainsi que du programme scolaire de Terminale : Révolution française ; Première Guerre mondiale ; régimes totalitaires dans l'Europe de l'entre-deux-guerres ; Seconde Guerre mondiale, Régime de Vichy, Collaboration et Résistance ; création de l'Union Européenne… Plus vivants que les fiches de révision, les récits historiques de Virginie Girod vous permettront de mémoriser par l'écoute les enjeux des conflits qui ont marqué la France et l'Europe et d'avoir en tête des exemples de personnages qui y sont reliés.

3082 - Missak Manouchian, le héros arménien de la Résistance française
0:00 / 0:00
1x
  • 3082 - Missak Manouchian, le héros arménien de la Résistance française

    Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui ! Apatride, il a donné sa vie pour la France. À l’occasion de l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian, Virginie Girod vous propose un récit inédit nourri d'archives Europe 1 sur ce héros arménien de la Résistance. Missak Manouchian est né en 1906 au sein d’une famille paysanne arménienne. Dans l’empire Ottoman, qui vit ses derniers instants, les Arméniens sont persécutés. À partir de 1915, les Turcs organisent leur génocide. Missak y perd ses deux parents. D’abord envoyé avec son frère Garabed dans un orphelinat sous protectorat français, les deux hommes parviennent à rejoindre l’Hexagone en 1924. Garabed meurt de la tuberculose en 1927. Désormais, Missak est seul. Il se fait embaucher dans les usines Citroën à Paris. Quand il ne pointe pas sur sa chaîne, il suit des cours à la Sorbonne et dévore les livres de la bibliothèque Sainte-Geneviève. Missak est lui-même poète, sensible aux idées communistes. Il est révolté par l’essor de l’extrême-droite qu’il observe en France lors des manifestations antiparlementaires du 6 février 1934. C’est pour lutter contre la montée des fascismes qu’il décide de s’encarter au Parti communiste français. Bientôt, la guerre se déchaîne en Europe. Missak est d’abord incarcéré en raison de son statut étranger communiste avant d’être incorporé dans l’armée. Mais la France capitule et passe sous le joug allemand. Les communistes ne sont pas censés être une menace pour l’occupant : Hitler et Staline ont ratifié en 1939 un pacte de non-agression. Ils ne font que temporiser. De fait, Manouchian est arrêté lors d’une rafle « préventive » en juin 1941. Relâché, Missak Manouchian rejoint la Résistance. Il trouve sa place dans les FTP-MOI : les Francs-Tireurs et Partisans - Main-d’œuvre Ouvrière Immigrée, où il gravit rapidement les échelons à la force de son courage. Arrêté le 16 novembre 1943 avec d’autres membres du réseau, il est condamné à mort. Son visage et celui des autres membres du “groupe Manouchian” sont imprimés à grande échelle sur la célèbre “Affiche rouge” de la propagande allemande. En voulant faire passer ces résistants pour des criminels, elle en a fait des héros. Missak Manouchian est fusillé au Mont Valérien, le 21 février 1944. 80 ans plus tard, la France lui ouvre les portes de son Panthéon. Thèmes abordés : résistance, occupation, seconde guerre mondiale, panthéon, communisme, génocide arménien "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio - Présentation : Virginie Girod - Production : Camille Bichler et Caroline Garnier - Réalisation : Nicolas Gaspard - Composition de la musique originale : Julien Tharaud - Rédaction et Diffusion : Nathan Laporte - Communication : Marie Corpet - Visuel : Sidonie Mangin Son d'archives Le témoignage de Mélinée Manouchian, à l'occasion de la sortie du film "L'Affiche rouge", dans l'émission "Expliquez vous sur Europe 1", le 10 novembre 1976 "L'Affiche rouge" dans l'émission "Histoire d'un jour", le 9 mars 1979 Ressources en ligne : https://museedelaresistanceenligne.org/media6561-Missak-Manouchian https://www.retronews.fr/conflits-et-relations-internationales/echo-de-presse/2020/03/12/resistance-groupe-manouchian https://manouchian-au-pantheon.org/ https://enseignants.lumni.fr/fiche-media/00000000900/la-manifestation-antiparlementaire-du-6-fevrier-1934-a-paris-muet.html

    Wed, 21 Feb 2024 - 16min
  • 3081 - [2/2] Rose Bertin, la créatrice de la haute couture

    Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui ! Écoutez la suite de l’histoire de Rose Bertin, racontée par Virginie Girod. Née dans une famille modeste de Picardie, elle est devenue la créatrice des “looks” de Marie-Antoinette. Grâce à elle, la reine est une véritable icône de la mode...au grand désespoir des finances de la France. Rose Bertin est reçue deux fois par semaine à Versailles dans les cabinets intérieurs de la reine. Un privilège que bien peu de courtisans ont à la cour ! Ensemble, Rose et Marie-Antoinette inventent des styles, comme…le pouf ! Il s’agit d’un coussin en crin qui peut aller jusqu’à 1 mètre 50 de haut sur lequel on colle les cheveux pour réaliser des coiffures spectaculaires. Rose Bertin imagine également des accessoires pour les habiller. Au total, Marie-Antoinette dépense environ 90 000 livres par an dans la boutique de la créatrice, soit environ 1 million 30 000 euros aujourd’hui. Dans les années 1780, Rose Bertin est une femme riche, vivement critiquée. Le peuple gronde. On reproche à Marie-Antoinette de vider les caisses de l’État pour remplir les poches de sa marchande de mode. Ses détracteurs affublent la reine d’un nouveau surnom : “madame déficit” ! Lors de la Révolution française, Rose Bertin préfère s’exiler et suivre ses clients réfugiés dans les cours étrangères. Elle continue cependant à fournir Marie-Antoinette : ce sont les bonnets de Rose que la reine porte dans sa cellule de la Conciergerie pendant son procès. Au sortir de la Terreur, la créatrice reprend ses quartiers à Paris, mais elle est passée de mode... Un récit inédit que Virginie Girod vous raconte également dans les pages de Madame Figaro, en kiosques le 23 février. https://madame.lefigaro.fr Thématiques abordés : haute couture, Versailles, Marie-Antoinette, révolution Française "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio - Présentation : Virginie Girod - Production : Caroline Garnier et Camille Bichler - Réalisation : Clément Ibrahim - Composition de la musique originale : Julien Tharaud - Rédaction et Diffusion : Nathan Laporte - Communication : Marie Corpet - Visuel : Sidonie Mangin

    Tue, 20 Feb 2024 - 13min
  • 3080 - [1/2] Rose Bertin, la créatrice de la haute couture

    Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui ! La France est le pays de la haute couture. Mais connaissez-vous mais connaissez-vous sa créatrice, Rose Bertin ? "La ministre des Modes" de Marie-Antoinette dicte les dernières tendances vestimentaires depuis sa boutique, "Au Grand Mogol". Tout Versailles s’arrache ses créations ! Dans un récit inédit en deux parties, Virginie Girod vous fait découvrir le destin de celle qui a inventé la mode. Le vrai prénom de Rose Bertin est en réalité Marie-Jeanne. Mais les historiographes du XIXe siècle l’ont rebaptisé Rose, pour plus de glamour. Née en Picardie en 1747, sa carrière semble toute tracée : depuis l’intervention de Colbert, le ministre de Louis XIV, la région a développé son activité autour de la confection de tissus et de la couture. Mais Rose ne sera pas une simple couturière. Elle est confiée à une de ses tantes, une marchande de mode, qui ne fait pas les robes en tant que telles, mais fabrique et pose tous « les enjolivements » sur les vêtements. Travailleuse acharnée et douée, Rose Bertin est embauchée dans la boutique "Le Trait Galant" qui fournit l’aristocratie parisienne. Elle y réalise des commandes de prestige, comme la robe de mariée de la princesse de Chartres. C’est par l’entremise de cette dernière que Rose Bertin fait la rencontre de Marie-Antoinette. Entre la reine et la marchande de mode, c’est le coup de foudre. Ensemble, elles vont inventer la mode. D'ordinaire, ce sont les favorites qui imposent leurs styles à la cour. Cette fois, Marie-Antoinette va devenir le mannequin vedette de Rose Bertin, et sa première cliente ! Bientôt, toutes les femmes de la cour se pressent dans sa boutique, "Au Grand Mogol", pour l’imiter. Et comme Rose a le sens des affaires, elle gonfle ses prix. Au point d’impacter les finances de la France. Un récit inédit que Virginie Girod vous raconte également dans les pages de Madame Figaro, en kiosques le 23 février. https://madame.lefigaro.fr Thématiques abordées : haute couture, Versailles, Marie-Antoinette "Au Coeur de l'Histoire" est un podcast Europe 1 Studio - Présentation : Virginie Girod - Production : Caroline Garnier - Réalisation : Clément Ibrahim - Composition de la musique originale : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Rédaction et Diffusion : Nathan Laporte - Communication : Marie Corpet - Visuel : Sidonie Mangin

    Mon, 19 Feb 2024 - 12min
  • 3079 - Découvrez la créatrice de la haute couture !

    Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui ! Connaissez-vous le surnom de Marie-Antoinette, "Madame Déficit" ? Ses détracteurs lui imputent le gouffre financier dans lequel la monarchie menace de tomber. Mais dans quoi la reine peut-elle dépenser tant d’argent ? Il y a bien une responsable … la géniale créatrice Rose Bertin ! La semaine prochaine, Virginie Girod vous fait découvrir la mère du luxe et de la haute-couture à la française, Rose Bertin. Avec Marie Antoinette comme égérie, Rose Bertin va inventer la mode…. et impacter le budget de la France ! Rendez-vous la semaine prochaine au cœur de l’Histoire, sur l’appli Europe 1 et sur toutes vos plateformes d’écoutes préférée. "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio - Présentation : Virginie Girod - Production : Caroline Garnier - Réalisation : Clément Ibrahim - Composition de la musique originale : Julien Tharaud - Rédaction et diffusion : Nathan Laporte - Communication : Marie Corpet - Visuel : Sidonie Mangin

    Sun, 18 Feb 2024 - 01min
  • 3078 - [5/5] « Aux origines de l’antisémitisme » : l’Allemagne nazie et la Shoah

    Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui ! Le IIIe Reich d’Adolf Hitler fait de l’antisémitisme l’un des fondements du régime nazi. Ces théories raciales érigées en doctrine d’État au XXe siècle conduisent au plus grand génocide de l’Histoire : la Shoah. Dans le dernier épisode de cette série spéciale sur les origines de l’antisémitisme, Virginie Girod reçoit Pierre-Jérôme Biscarat, historien, spécialiste de la Shoah et chargé de mission au Département Mémoire et Citoyenneté de l’Office National des Combattants et Victimes de guerre. L’idée que les Juifs forment une race est apparue dans la seconde moitié du XIXe siècle, dans le sillage de l’effort des naturalistes de classer et hiérarchiser les espèces. L’homme politique français Arthur de Gobineau est l'un des précurseurs de cette anthropologie raciale avec son Essai sur l’inégalité des races humaines en 1853. "On va passer de l'antijudaïsme chrétien à un racisme biologique antisémite" explique Pierre-Jérôme Biscarat "Ça ne repose sur aucune logique scientifique. Ces théoriciens sont guidés par une forme d'idéologie". Adolf Hitler reprend néanmoins ces théories raciales à son compte pour accéder au pouvoir. Dans une Allemagne meurtrie par la crise économique de 1929 et la défaite lors de la Première guerre mondiale, le parti nazi fait du juif le bouc émissaire. Devenu chancelier, le Führer érige l’antisémitisme en doctrine d’Etat. "C'est l'un des fondements du régime nazi. Les lois vont contrôler, stigmatiser, exclure puis conduire à l'assassinat" développe l’historien. Le 9 novembre 1938, le pogrom de la Nuit de Cristal fait une centaine de victimes. "C’est une manifestation de violence populaire. On a une société allemande qui, pour une partie d'entre elle, est prête à en venir aux mains avec le voisin juif" raconte Pierre-Jérôme Biscarat. "Entre vouloir la mort de tous les juifs et l’accomplir, il y a une frontière. Ceux qui vont accomplir la Shoah dans toute l'Europe, c'est une élite criminelle de 4000-5000 hommes : ceux des unités mobiles de tuerie et ceux qui encadrent les centres de mise à mort". Lors de la conférence de Wannsee, en janvier 1942, une poignée de fonctionnaires nazis fixe les modalités pour rationaliser l’extermination d’un peuple à l’échelle d’un continent. "L'idéologie et l'adhésion à l'antisémitisme, c'est le moteur principal" juge Pierre-Jérôme Biscarat. Au total, on estime que près de 6 millions de juifs ont été assassinés durant la Shoah. Thèmes abordés : Shoah, Adolf Hitler, Allemagne Nazie, Seconde guerre mondiale "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio - Présentation : Virginie Girod - Production : Camille Bichler et Nathan Laporte - Réalisation : Julien Tharaud - Composition de la musique originale : Julien Tharaud - Rédaction et Diffusion : Nathan Laporte - Communication : Marie Corpet - Visuel : Sidonie Mangin

    Sat, 17 Feb 2024 - 30min
Weitere Folgen anzeigen